3 ans ferme pour le meurtrier du chien décapité par une Slackline

Spread the love

slack line mortel verney chambery 2015Cette décision, ferme et juste, de la Cour d’Assise de Chambéry a le mérite d’être claire sur la position de la justice sur les crimes contre les animaux domestiques.

Julien L., responsable du décès tragique du chien ‘Virgil’ au parc du Verney (Chambéry) en novembre dernier a ainsi été condamné à 3 ans de prison ferme et 2 ans de sursis avec mise à l’épreuve.

« Je suis désolé, je suis vraiment désolé. Cette affaire va ruiner toute ma vie… » témoignait Julien à la barre à l’annonce du verdict.

prison ferme tueur chat nice 2016Cette peine fait suite au cas similaire d’un niçois ayant torturé, brûlé et défenestré un chat du 7ème étage fin janvier 2016, et ayant été condamné à 2 ans de prison et six mois avec sursis et mise à l’épreuve.

« Nous ne pouvons laisser passer de tels actes de violence envers des animaux : ce serait banaliser des faits graves et inadmissibles », expliquait le juge en charge de l’affaire, « Nous continuerons à appliquer la peine maximale pour toutes nouvelles affaires de ce type. »

3 mois prison ferme - tueur slackline chambery 2016Décision qui pourrait avoir un effet rétroactifs sur de précédentes affaires, comme le témoigne la réouverture du dossier du Cycliste Gilles B, tué par une Porsche Cayenne Turbo sur la route de Pontcharra (Isère) en novembre 2012.

Le dernier procès avait blanchi le conducteur pour cause de ‘non respect de la ligne blanche’ par la bicyclette. Mais désormais, l’affaire prend une nouvelle tournure depuis la découverte d’un cadavre de chat dans le sac du cycliste.

La Justice Française garde ainsi sa réputation de haute sévérité à l’échelle de toute l’Union Européenne.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *