99% des chambériens ne sauraient pas quoi faire en cas d’accident nucléaire.

Spread the love

Mail reçu via notre formulaire de contact pour la catégorie : démocratie participative.

Bonjour,

Tchernobyl est dépassé, Fukushima est déjà loin. Plus personne ne s’inquiète encore désormais des risques d’accidents nucléaires. Ni d’improbables bombardements ou d’actes terroristes quelconque.

Et pourtant. Que faire en cas d’alerte, marqué par une alarme stridente en plein journée ?

A cette question, 99% des interrogés ont répondus : courir s’enfermer chez soi.

accident nucleaire savoieS’enfermer, très bien, mais sommes nous vraiment à l’abri dans des murs en papier malgré notre double vitrage ? Nullement !

Ainsi, en cas d’attaque imprévu, l’intégralité des chambériens serait en danger direct de périr.

Que faire donc ? Paniquer ?

Comme le conseillait déjà Douglas Adams dans son excellent « H2G2, etc.. » il n’y a aucune raison de paniquer. Nous sommes programmés pour mourir. Alors pourquoi s’en inquiéter ?

En cas d’alarme, si cela vous fait plaisir, courrez. Sinon, profitez de vos derniers instants pour respirer un grand coup, le dernier.

Cordialement,

Joris K.

mairie parfaite chambery lmp democratie participative

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *