Humilié par sa vidéo, Nicolas Hulot prend un an sabbatique aux Charmettes à Chambéry

Spread the love

nicolas hulot s'exileCa aurait pu le faire, ça AURAIT PU LE FAIRE ! » répétait Nicolas Hulot avant de s’exiler pour « au moins un an » dans la maison de Jean Jacques Rousseau, les Charmettes à Chambéry.

Traumatisé par l’échec de sa vidéo qui, malgré son « buzz » relatif, la mis à l’écart des « people » parisien, Nicolas Hulot a décidé de suivre la voie de son grand idole, Jean Jacques Rousseau.

Rejeté par l’Oréal, abandonné par son sponsor de toujours « TF1 », il ne restait plus grand chose à Hulot que sa disparition totale des écrans en tout genre.

Cette année de recherche lui permettra, on l’espère, de se ressourcer et de revenir avec de nouvelles idées, un peu plus acceptables.

Avis à tous les futurs visiteurs des Charmettes, malgré leur ressemblance, Jean Jacques Rousseau N’EST PAS revenu nous hanter !

Merci de ne pas jeter des cacahuètes à Mr Hulot.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *