La réelle cause de l’éboulement du mont Granier : le 13ème BCA de Chambéry

Spread the love

Un scoop que nous venons d’apprendre aujourd’hui, et qui va faire du bruit : en 1248, l’éboulement du mont Granier, causant la vallée dans le chaos, aurait été le fruit d’un tir d’essai raté par le 13ème BCA de l’époque.

Après des recherches fouillées d’archéologues, on aurait retrouvé un obus de 1248 signé « TIR1596 : code « Chartreuse dans ton c**, le Granier va péter, Jojo » « . Jojo, qui était le pseudo de l’arrière grand père de Mandrin, qui comme on le sait, a fait parlé de lui un peu plus tard. Marc Mandrin, de son vrai nom, alors chef artiller au 13ème BCA entre 1239 et 1248. Aucunes traces de lui après ce terrible tir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *