La tartiflette bientôt interdite…

Spread the love

non interdiction tartiflette

La tartiflette, fierté de la Savoie, sera bientôt interdite. Beaucoup de personnes seront déçues, beaucoup de commerçants couleront comme le reblochon, mais cela a été annoncé par le gouvernement Hollande/Valls.

Un symbole meurtrier, 369 actes de violences

Après les apéros Facebook sauvages et UberPop, c’est au tour de la tartiflette, bien plus ancienne, de prendre l’eau. Pourquoi donc ? Parce que 369 actes de violences ont été recensés en 2014 sur le seul département de la Savoie. Ces actes sont la résultante de « repas », plus souvent appeler « bouffe entre pote ». En effet la chaleur monte, les esprits s’échauffent, vins de Savoie, bières et saucisson n’aidant pas à la faire redescendre.

000834

Un problème de chaleur, comme la raclette

« La science médicale explique très bien pourquoi la tartiflette provoque des actes de violences. En effet, quand on sert une tartiflette, on a constaté en laboratoire que la température de la pièce, souvent déjà blindée de gens (100W/personnes), augmente de 3,8°c. On ajoute à cela 1°c/personne, et cela nous donne souvent des repas ou la température monte au dessus de 40,2°c, limite bien connu du « point de violence ».

Ce point de rupture atteint, un simple canon de rouge, de blanc (surtout Apremont, Chignin… bref vins de Savoie) ou bières, provoque statistiquement une augmentation de 89% les chances de se mettre sur la gueule. Nous constatons le même phénomène pour la raclette ou le gratin dauphinois, eux aussi sur le banc des interdictions à venir. » nous déclare Hugues Les Moulins, chef du Département des Violences Gastronomiques.

000831

non interdiction tartiflette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *