Le collectif ABP créé la polémique avec une campagne de pub agressive anti SDF

Spread the love

banc anti sdfOn connaît le collectif ABP (Anti Banc Public) pour son influence dans le centre ville chambérien quant à l’aménagement des places publiques. C’est notamment eux qui ont bloqué l’installation de bancs sur la place d’Italie, qui ont transformé la place Porte Reine en parking et qui ont poussé à l’installation de barres « Anti-SDF » sur la plupart des bancs publics.

Une fois encore les ABP provoque la polémique dans notre belle cité ducale.

Un banc, occupé par une personne allongée est criblé des mots : « Vous en avez pas marre de voir ça ? » suivi d’une invitation à rejoindre leur collectif.

campagne anti banc public ABPTristan, responsable de la communication pour ABP nous explique : « C’est simple, on ne va pas tourner autour du pot : les squatteurs de bancs nous emmerdent, les punks nous dégoûtent, les SDF, on en a ras le bol. Pourquoi continuer à se leurrer ? Ce sont les bancs qui attirent cette engeance. Supprimez les et nous serons tranquille ! »

« Nous sommes prêt à tout pour récupérer un peu de clientèle » témoigne un gestionnaire de bar adhérent au collectif, « s’il faut passer par la suppression des bancs, pourquoi pas ?  Et puis c’est bien plus confortable de se poser à une terrasse plutôt que de se salir dans l’herbe où les (chiens des) sans abris ont déféqués. »

Information à relativiser depuis l’installation de panneaux d’interdiction de déféquer dans le parc du Verney.

« Nous n’avons aucune relation avec ce collectif » se défend le responsable Aménagement à Chambéry métropole, «  les aménagements que vous invoquez ont été réalisés sur décision interne et mûrement réfléchie. Par voie de conséquences, nous ne supprimerons pas (encore) les bancs au centre ville de Chambéry. »

Décision qui sera mise en délibéré au prochain conseil communautaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *