Le handball n’intéresse plus personne à Chambéry

Spread the love

Inventé en -34 av JC par un groupe de footeux qui avaient plus des palmes à la place des pieds qu’autre chose, le handball (prononcé « Andes 2 b’Halles ») est arrivé à Chambéry dans les années 50. En effet, après la Guerre, un groupe de jeunes a retrouvé la réserve de grenades du Clos Savoiroux. Ceux-ci se sont mis à se faire « des passes à la main », voyant plus tard que ce « sport », outre dans les tranchées, était drôle. La suite on la connaît: un vieux ballon de foot trop lourd et Jackson Richardson.

sport-humour-2

Des règles toujours trop compliquées

Alors que le monde s’abrutit à vu d’oeil, sans accéléré, et que tous les sports s’adaptent à cette idiocratie (surtout le foot), le monde du HandBall ne sait pas prendre le wagon de la connerie en route. Des règles compliquées, des places trop chères, matchs trop peu souvent truqués, des « marchés » par milliers (trois max pour le basket), … et pour clôturer le tout aucunes filles à poil (pas même des pom-pom girls).

Ainsi, le Handball n’intéresse plus personne et seuls quelques irréductibles chambériens comptent encore les points. En parlant de points, il ne faudrait pas dépasser techniquement 5 ! Il a été prouvé que les supporters, tout sport confondu, ne savent pas compter au-delà.

79666092_o

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *