Le lapin, un apaisant naturel pour les résidents du CHS de Bassens.

Spread the love

chs savoie2-1200Suite à une découverte scientifique, le symbole du lapin est devenu omniprésent au sein du CHS de Bassens afin de garantir aux patients un cadre de vie optimal.

Dans une étude menée de 2012 à 2014 par le Docteur M. Prescovici du CNIRES, laboratoire français indépendant, il a été avéré par de multiples expériences que le contact de personnes en souffrance avec des lapins diminuerait de moitié le temps de guérison.

lapin bassensDès que l’information a été avérée, des directives ont été envoyés dans tous les hôpitaux psychiatriques français dont le CHS de Bassens fait évidemment partis. La consigne est simple, faire en sorte que le patient soit en contact permanent avec des lapins ou des signes lui rappelant l’animal instantanément.

Des cages à lapin un peu partout dans le centre, des lapins en peluches décoratifs, des menus avec du lapin et même.. de nouveaux uniformes adaptés!

lapin bassens (1)« Quand j’ai vu les nouveaux uniformes, témoigne Mle Olivia, infirmière au CHS, j’ai tout de suite pensé à un déguisement… Mais chaque accessoire est un progrès technique : les oreilles sont connectées en permanence au réseau WIFI de l’hôpital et nous permette de communiquer rapidement avec nos supérieurs, les moustaches sont des fils USB et permettent de stocker jusqu’à 1 an de transmission et même la queue sert de brosse à tout faire ! »

Le CHS s’est ainsi associé à la ferme de Bressieux (lieu en partie occupé par la nouvelle municipalité de Bassens) afin d’élever des lapins pour remplacer les résidents à fourrures tués dans l’exercice de leur fonction.

chs savoie-1200-1200« D’après l’expérience de la Clinique Psychiatrique Universitaire de Saint-Cyr-sur-Loire, il a été évalué que, bien que les résidents guérissent de façon plus rapide, les lapins, eux, meurent beaucoup plus vite du fait du stress accentué par l’imprévisibilité des actes du personnel et des malades. Il n’est évidemment pas facile de travailler avec des lapins courant un peu partout dans l’établissement »

La présence de la ferme de Bressieux à proximité est une bénédiction pour cela ! Facile à remplacer, les lapins décédés seront cuisinés sur place ou offert en compensation en nature au personnel intéressé. »

Une opération faite à l’insu de la SPA de Chambéry le Haut qui appelle ainsi à manifester devant les portes du CHS de Bassens le SAMEDI 15 AOÛT 2015 à 14h sur le mot d’ordre : « Sauvons les lapins, pas les fous ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *