Terrorisme à Chambéry : un journaliste armé d’une caméra expulsée d’un conseil municipal

Spread the love

Communiqué du 1er FEVRIER 2016 – Mairie LMP de Chambéry

conseil municipal interruption syndicat 27 janv 2016Suite à l’interruption du dernier conseil municipal par les syndicats chambériens, la mairie LMP de Chambéry dont la minorité (à l’unanimité) considère l’intervention des forces de l’ordre comme tout à fait adaptée à la situation.

Il semblerait qu’il y ait eu quelques remous suite à l’amalgame d’un journaliste avec les manifestants dans cette libération dans le calme de la salle du conseil.

expulsion syndicat conseil municipal chamberyAprès confrontation des informations avec les acteurs présents, nous avons également validé les  comportements de notre sécurité considérant le doute réelle qu’il y avait dans la possession aux mains du journaliste d’une caméra, outil qui pouvait être légitimement considérée comme une arme d’information pouvant porter  atteinte à la sécurité publique.

Cela, comme la stipule le Code Civil, article 233B, paragraphe Terrorisme Civil et Prévention.

Nous vous demandons donc de NE PAS PARTAGER la vidéo de ce journaliste afin de ne pas favoriser la confusion dans l’esprit des chambériens entre sécurité publique et atteinte aux libertés individuelles.

« Nous sommes tout à fait en faveur de la liberté de la presse ! Regardez le Daubé ! Nous tolérons leur articles parfois hautement polémique sur notre ville. » ajoutait Michel Pantin, maire LMP pour apaiser la situation.

A votre disposition pour toute information complémentaire,

Mairie LMP de Chambéry.

mairie parfaite chambery lmp democratie participative

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *