Thomas, un chambérien pas comme les autres !

Spread the love

pl st léger-1200A le voir, on a l’impression de voir l’un de ces ados postés devant les entrées des lycées chambériens. La mèche blonde au vent, le sourire timide, Thomas (son nom n’a pas été modifié, à sa demande) nous accueille à la terrasse d’un café Place Saint léger. Il a 17 ans, et vit à la Motte avec sa mère.

Thomas n’est pas un garçon comme les autres, car Thomas aime les robes.

« J’ai toujours aimé les beaux vêtements, la flanelle, la jolie lingerie ». Mais pour l’instant pour le jeune homme « pas question de sortir dehors, comme ça, en fille … en tout cas, pas pour l’instant ».

Le jeune homme n’ose encore sauter le pas. Ce qui est d’autant plus difficile quand l’on est a Chambéry

daibolo fraise thomas« Déjà que Chambéry, ce n’est pas très gay friendly, alors trans-friendly laisse tomber ! » s’exclamera t-il devant son diabolo fraise.

Pourtant le jeune homme, loin de se morfondre, a décidé de faire changer les choses : il a créé une page Facebook, ThomasAimeLesRobes.

Le concept ?

Parler des jeunes hommes, comme lui, qui sont un peu plus fille que garçon mais attention ! Le jeune homme refuse de tomber dans le pathos !

thomasaimelesrobes« Je me sens fille, ok, mais j’ai de l’humour bien gras. Si j’avais été directement une nana, je serais sûrement allé traîner avec des mecs, mais je n’aurais pas fait garçon manqué non non… j’aime trop séduire hi hi »

De l’humour donc, et heureusement comme la future jeune femme aime à le dire. Plus tard il voudra devenir elle, et être Infirmière, un métier qu’il affectionne tout particulièrement.

Son ambition, dans les prochains mois ? Réussir le bac L, bien entendu, mais pas seulement.

« Dans quelques temps, quand je me sentirais prête, je ferais une marche des hommes qui aiment les robes. »

On est bien sur prêt à l’aider. Une belle histoire de vie en tout cas.

www.facebook.com/thomasaimelesrobes

Jean De Luc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *