Un requin échoué place du palais de Justice, il finit en poisson pané

Spread the love

Suite aux récentes inondations à Chambéry, qui vient de demander « la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle », un requin qui croyait que la mer arriverait au pieds des Bauges fin juillet a été retrouvé hier au alentours de 15h (heure locale).

Un requin qui s’est trompé de date

Après psychanalyse, il s’avère que ce requin s’est trompé d’un mois. En effet, la date d’arrivée de la mer dans les pré-Alpes a été fixée au 28 août, et non pas au 28 juillet, comme l’a cru le malheureux poisson.

chambery requin

(ci dessus : un poissonnier chambérien en pleine pêche aérienne)

Bien entendu, ce sont les récents orages qui ont déboussolé l’animal qui a cru que les Bauges lui était accessibles… il s’en mord encore les doigts. Partie le 22 juillet vers 14h36 à la vitesse de 180miles/heures (86 nœuds marins), il est arrivé par le Rhône puis à pris la bretelle Isère pour enfin sauter dans un camion réfrigéré qui l’a déposer dans la Leysse, en plein cœur de Chambéry.

Un requin remis aux autorités poissonnières

Le requin, qui a eu la plus grande peur de sa vie, voyant le niveau de l’eau baisser après l’orage, s’est retrouvé « la queue à l’air ». Les autorités maritimes de Chambéry (les poissonniers) ont ainsi pu mettre la main sur l’animal et en faire du poisson pané. Une bonne pêche pour les professionnels !

Personne ne sait par contre si il est venu en famille, donc restez prudent.

Poisson chambéry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *